GRANULATS RHÔNE-ALPES, VICAT

Carrière de La Motte Servolex

GRAND PRIX 2007

MEILLEURES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES EN MATIÈRE DE CONTRIBUTION À LA BIODIVERSITÉ

Des systèmes savamment conçus pour favoriser la biodiversité

Pour contribuer au mieux à la biodiversité d'un site réaménagé, GRANULATS RHÔNEALPES s'est investie dans tous les détails. Dès 1990, l'entreprise s'était attachée à mettre en oeuvre un réaménagement coordonné, tant sur les parcelles agricoles que sur le talus boisé situé en périphérie. La méthode d'exploitation par paliers successifs, avec réalisation du talus définitif, avait également été utilisée.

En collaboration avec un représentant de la FRAPNA ( Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature ) Savoie, l'entreprise a procédé, en 2003, lors de l'arrêt programmé de la carrière, aux travaux de réaménagement prévus. Elle a notamment amélioré la fonctionnalité des berges d'une mare créée quelques années auparavant et contribué ainsi à l'apparition d'une magnifique roselière. En parallèle, un front de sable et de graviers, propice aux rapaces, a été maintenu et protégé. Dans le secteur central de la carrière, la biodiversité s'est exprimée de façon naturelle grâce à un substrat très varié, passant des zones de limons humides aux parois et éboulis arides favorables aux rapaces, aux insectes et aux reptiles. En 2006, la remise en état s'achève, rendant désormais possible l'observation sur le site des talus boisés, des terres agricoles, des fossés drainants entourés de haies ainsi que d'une mare écologique. Pour ce réaménagement favorable à la biodiversité, la carrière de La Motte Servolex a obtenu en 2007 le Grand Prix de la dimension environnementale du Concours développement durable de l'UNPG, dans la catégorie « Meilleures pratiques environnementales en matière de contribution à la biodiversité ».

GRANULATS RHÔNE LOIRE, LAFARGE

Carrière de Millery

GRAND PRIX 2007

PARTENARIAT AVEC LA COLLECTIVITÉ LOCALE SUR LE THÈME DE L'EAU

Une ancienne carrière devenue réserve d'eau potable

En 1998, l'annonce de la fermeture de la carrière de Millery déstabilise l'économie de la société GRANULATS RHÔNE LOIRE. Grâce à une concertation menée de longue date, l'activité a pu se prolonger jusqu'en 2012, permettant notamment de continuer à accéder au gisement, de maintenir les emplois et de mettre au point un nouveau réaménagement final du site.

Durant l'exploitation de la carrière de Millery, des études géologiques et hydrogéologiques avaient permis d'appréhender le fonctionnement et les qualités de la nappe phréatique du Garon. Ces constatations ont alors conduit à concevoir un réaménagement différent de celui initialement prévu, avec la constitution d'une réserve d'eau potable répondant à de nouveaux besoins sociaux. Le volume d'eau disponible après extraction des matériaux est estimé à 7 millions de m3 qui devrait garantir la distribution d'eau potable à 50 000 personnes à partir de 2012. Ce projet a pu voir le jour grâce à l'implication des syndicats de distribution des eaux auxquels sera rétrocédé l'ensemble des terrains de la carrière. Avec eux, GRANULATS RHÔNE LOIRE a mis en place un programme de contrôles de la qualité des eaux que l'entreprise s'est d'ailleurs engagée à prolonger durant trois ans. En accord avec les futurs gestionnaires, elle définira et implantera également un dispositif de surveillance du site.

Pour la création de cette réserve d'eau potable, la carrière de Millery a reçu le Grand Prix du concours Développement durable 2006/2007 de l'UNPG, dimension sociale, catégorie « Partenariat avec la collectivité locale sur le thème de l'eau ».

GSM, ITALCEMENTI

Plateforme multimodale de Gennevilliers

GRAND PRIX 2007

MEILLEURES PRATIQUES OPÉRATIONNELLES EN MATIÈRE DE TRANSPORT

Développer des modes de transport respectueux de l'environnement

En matière de développement durable, GSM fait partie de ces entreprises qui ont élaboré des plans d'amélioration environnementale : intégration territoriale de l'activité, gestion économe et rationnelle des matériaux, pratique de la concertation, maîtrise des impacts... Dans ce cadre, la promotion du transport alternatif à la route représente une orientation importante qui a conduit à repenser l'ensemble de la chaîne logistique du granulat. La construction de la plateforme multimodale de Gennevilliers s'intègre à cette politique globale. Tous les matériaux et matériels nécessaires à l'aménagement de la plateforme ont été convoyés par voie fluviale et ferrée, évitant le recours à la route pour 1,9 million de tonnes kilométriques, soit 235 camions en moins.

Les gisements qui approvisionnent l'Ile-de-France sont de plus en plus éloignés du coeur de la région. Ils sont donc acheminés en grands volumes jusqu'à Gennevilliers par le rail et la voie d'eau. Par la fourniture de granulats mais aussi de béton prêt à l'emploi, la plateforme multimodale de Gennevilliers contribue, à moindre coût écologique, au développement local. Elle devrait offrir, à terme, une capacité de trafic annuel d'environ 700 000 tonnes ce qui, selon les estimations de l'ADEME* et de GSM, permettrait une diminution du trafic routier de près de 17 000 camions par an, soit moins de CO2 et une économie d'énergie de 533 TEP (tonne équivalent pétrole).

Pour la création de cette plateforme multimodale, GSM (groupe Italcementi) a reçu le grand prix du concours Développement durable 2006/2007 de l'UNPG, dimension économique, catégorie « Meilleures pratiques opérationnelles en matière de transport ».

*  ADEME - Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie

SÉLECTION DU JURY 2007